Recommandations
 
 

Préservation du sabre.


Aux heureux détenteurs d'un sabre, quelques conseils pratiques de conservation de votre lame : tout d'abord, il y a trois règles d'or à observer pour conserver une lame dans son état de poli initial, car si celles-ci ne sont pas appliquées, un long et couteux travail de repolissage devra être réalisé.
 

 


 
Plus jamais ça!!!!

En second lieu :

Ne jamais dégainer ou rengainer la lame tranchant vers le bas, ce qui aurait comme conséquence d'émousser
le tranchant de la lame et de couper le fourreau. Celle-ci doit reposer
impérativement
tranchant vers le haut sur le Mune lors de la manipulation
de celle-ci.

 


 
Yari & Saya.

Contemplation faite de
votre lame,il faut systématiquement l'essuyer,
un carré de tissu imbibé d'huile permettra la protection de votre lame pour le stockage qui se fera à l'abri de l'humidité. Généralement, la lame est présentée dans un Shira saya qui est un saya et une tsuka en bois brut.

 


 
Tanto & Suneate(signé)

En premier lieu :

Ne jamais toucher la lame avec ses doigts, même pour en vérifier le tranchant, le PH de la peau oxyderait irrémédiablement la lame aux endroits touchés. Ne jamais nettoyer le Nakago qui est une "preuve " d'ancienneté ou de modernité de la lame, plus le Nakago sera oxydé (de couleur brune foncée ou noire en général) plus, en théorie, la lame sera ancienne. Un nakago présentant de fortes oxydations ayant altéré les Yasuri mei " (traces de lime sur la soie) serait de toute évidence une lame ancienne
(plusieurs siècles).

 


 
 
kissaki de la même lame aprés + de 100 heures de travail

En troisième lieu :

Evitez de parler devant une lame dégainée!!!

 


 
 

En ce qui concerne la protection de la lame,l'utilisation d'huile ou autres graisses pour armes de chasses est à proscrire, car certaines d'entre elles pourrraient tacher la lame.
Un mélange d'huile de clou de girofle et d'amande douce en est la meilleure protection; surtout ne pas abuser de l'huile, un léger voile suffit amplemment l'inverse aurait pour effet de "coller" la lame dans son saya et de rendre difficile le dégainage.

 


 
Lame de Wakizashi : XVIII siècle

nippon_to
04/05/02